La belle musique du Brésil remplissait l’air du Tertre pendant les trois jours de la Pentecôte.
Les guitares du Gratt’essonne Big Band résonnaient, les musiciens et musiciennes complètement enveloppés dans leurs rythmes.

Un membre de l’orchestre laisse son témoignage :

« Il y a de lieux uniques et merveilleux qui nous remplissent d’énergie.
Le Tertre manifestement en fait parti. Merci de nous l’avoir fait découvrir ; nous espérons bien revenir ! »