confort

Notes fleuries

De fleurs champêtres ou de roses, le bouquet donne la note

Décoration de table, avec des roses roses et des bougies.

Le langage des fleurs
Prenons l’exemple de la rose.
Les roses de couleur rose tendre symbolisent l’expression de la joie, de la douceur et du bonheur.
Des roses roses, exposées comme un hommage à la beauté féminine, donnent une note fleurie qui enchante de ses parfums.

À la lueur chatoyante d’un feu de cheminée, les tables en bois s’illuminent de la présence de fleurs délicatement choisies, qui invitent à s’émerveiller devant leurs lignes épurées ou champêtres.
Instants de chaleureuse complicité.

Rappel à la nature et à la valeur des choses, le partage d’un repas en famille ou entre amis donne un sens aux liens, dans la simplicité soignée de retrouvailles. Lorsque, l’espace d’un repas, temps et distance laissent place à la joie d’un moment précieux et attendu.

La petite idée « bonne humeur » qui fait son chemin…

La présence d’un bouquet de fleurs à sa table, pour donner le sourire aux autres, mais, aussi, pour soi, dans sa maison ou pour égayer un repas organisé dans une ambiance bon enfant, dans un lieu convivial.
Le bonheur se conjugue au présent. Pourquoi ne pas nous accorder la belle attention que nous aimerions recevoir ?

La suggestion du Tertre

Décorer les tables de la salle de réception du Tertre de bouquets champêtres du Perche, lors de l’organisation d’une réunion de famille.

Stage “La Conscience Corporelle du Clown” – Avril 2012

Merci Anne de nous accueillir dans cet endroit magnifique où l’on se sent bien. Calme et plénitude ! SolenneClown en exhaltation

Les energies douces rayonnent sur ce lieu et alors la pluie – le vent – apportent des ondes positives … Merci, Anne pour ce lieu magique. Pierre Baillon et Clem

Espaces conviviaux et chaleureux. Ressourcement dans ces lieux isolées et verdoyants à la recherche de mon Clown Invisible.

Un endroit de pure beauté, confort et bien-être à l’intérieure dans un cadre de verdure où les éléments d’air et d’eau déploient leur puissance. Merci, à bientôt, Lucie

Langue:

Le Blog du Tertre